651

 Sculpteur

 Entrada
    NewsInformaciòn
    La artista
    Libro de oro
    Contacto
    Libro
  

 Mis esculturas :
    Animales
    Bailas
    Bajorrelieve
    Bustos
    Grandes esculpturas
    Grupos
    Hombres
    Mujeres
    Niños

 El mundo de la escultura
    Motor de búsqueda
    Algunos escultores
    Escultura en museos
    Citaciòns
    Bibliografía
    Jean-Antoine Injalbert

Nella Buscot sur Facebook

         

 Copyright © 2003-2017 Nella Buscot
Nella Buscot  >  Le monde de la sculpture  >  Biographies  >  Auguste Préault



Biographie

Auguste Préault

1809 - 1879

Sculpteur français



Antoine-Augustin Préault, appelé Auguste Préault, est né de parents modestes, à Paris, dans le quartier du Marais. Destiné au départ à une carrière de notaire, mais s'intéressant au dessin, il entre à l’académie de Charles Suisse.

En 1826, Auguste Préault devient élève dans l'atelier du sculpteur David d'Angers (1788-1856), qui s'en sépare bientôt en raison de son manque d'attention et de ses idées exaltées de jeune romantique agité. Après avoir échoué à plusieurs reprises à entrer à l'Ecole des Beaux-arts de Paris, il termine son apprentissage chez le sculpteur Antonin Moine (1796-1849) tout en fréquentant les artistes et écrivains du mouvement romantique.

Auguste Préault expose au Salon de Paris en 1833, mais son franc-parler et sa participation à la Révolution de Juillet lui valent d'être peu connu de ses contemporains. Hormis un bas relief, "La Tuerie", présenté en 1834 et qui lui apporte le soutien d'un public d'avant-garde, ses œuvres provocantes, d'inspirations sociales, seront refusées au Salon de Paris jusqu'en 1849.

Avec "Ophélie", Auguste Préault obtient enfin la reconnaissance de la critique au Salon de 1850-1851. Son amitié avec David d'Angers lui permet d'obtenir des commandes publiques ou privées et de réaliser de nombreux bustes et médaillons.

Par la violence de ses sujets et la nouveauté de ses compositions, Auguste Préault est l'un des principaux artistes incarnant le mouvement romantique dans le domaine de la sculpture.

Quelques œuvres :
- La Mendicité (1833),
- La Tuerie (Musée des Beaux-arts, Chartres, 1834),
- Le Christ sur la Croix (bois, Eglise Saint-Gervais, Paris1840),
- Le Silence (masque funéraire, cimetière du Père-Lachaise, 1942),
- Ophélie (bronze, Musée d'Orsay, Paris, 1843),
- Clémence Isaure (Jardin du Luxembourg, Paris, 1848),
- Cavalier gaulois (pont d'Iéna, Paris, 1849),
- Nicolas Poussin, (marbre, musée de la Picardie, Amiens, 1848-1849),
- Monument du général Marceau (bronze, place des Épars, Chartres, 1845-1851),
- Virgile (médaillon, Musée d'Orsay, Paris, 1853),
- Guerre et Paix (pierre, angle nord-est de la façade du Louvre, Paris, 1856-1857),
- Tombe de Philippe Rouvière (cimetière de Montparnasse, 1866),
- Jacques Coeur (marbre, Palais de Jacques Cœur, Bourges, 1875).

Bibliographie :


Le Silence (1842)

Musée du Louvre
Paris VI (Paris, France)

Plâtre. L'original en marbre se trouve sur la tombre de Jacob Roblès (1782-1842) au cimetière du Père Lachaise, à Paris


Auguste Préault : Le Silence
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot


Auguste Préault : Clémence Isaure
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot

Clémence Isaure (1848)

Jardin du Luxembourg
Paris VI (Paris, France)

Clémence Isaure est une femme médiévale légendaire, à qui on attribue la fondation des Jeux Floraux de Toulouse.



Cavalier gaulois (1849)

Pont d'Iéna
Paris VII (Paris, France)

Statue en pierre située sur la rive droite de la Seine.


Auguste Préault : Cavalier gaulois
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot


Auguste Préault : Virgile
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot

Virgile (1853)

Musée d'Orsay
Paris VI (Paris, France)

Médaillon ovale en bronze de 95 cm de hauteur.



Clémence Isaure (1854)

Musée du Louvre
Paris I (Paris, France)

Bronze


Auguste Préault : Clémence Isaure
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot


Auguste Préault : Jacques Coeur
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot

Jacques Coeur (1875)

Rue Léon Blum
Montpellier (Hérault, France)

Copie de la statue de Jacques Coeur (1400-1456), réalisée par Auguste Préault, présentée au salon de 1875 et qui se trouve devant le palais Jacques Coeur à Bourges.