651

 Sculpteur

 Accueil
    NewsInformation
    L'artiste
    Livre d'or
    Contact
    Livre
  
    "L'Espoir" à Palavas

 Collections :
    Animaux
    Bas-relief
    Bustes
    Danses
    Enfants
    Femmes
    Grandes sculptures
    Groupes
    Hommes

 Le monde de la sculpture
    Moteur de recherche
    Biographies de sculpteurs
    Sculpture dans les musées
    Citations
    Bibliographie
    Jean-Antoine Injalbert
    Dans les jardins publics
    Lexique de sculpture,
    Etc.

Nella Buscot sur Facebook

         

 Copyright © 2003-2017 Nella Buscot
Nella Buscot  >  Le livre d'or



Le livre d'or








1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32


Pseudo : jean-pierre2010-12-05 | 12:55:46Ville : Nantes

Originaire de Montpellier, je découvre votre travail. Quelle finesse dans le modelage et la qualité des patines. J'apprécie d'autant que pratiquant la sculpture, j'en connais les difficultés. Un moment de bonheur ...

Pseudo : Carroll2010-11-16 | 07:36:01Ville : New York

Google [URL=http://google.com]google[/URL]

Pseudo : jms2010-10-28 | 19:13:49Ville : ganties

Admiratif devant cette perfection,un réel plaisir.Bravo à vous et merci.

Pseudo : Céline Milbergue2010-10-16 | 19:18:13Ville : MONTPELLIER

Magnifique travail et site riche et très intéressant découvert par hasard... Au plaisir de nous rencontrer !

Pseudo : Christine2010-10-11 | 10:51:31Ville : Palavas-Les-Flots

Nella, samedi 9 octobre, vous nous avez fait cadeau d' un grand moment d'intimité avec Camille Claudel. Vous l'avez faite revivre pour nous et vous auriez aimé retracer l'impossible : une toute autre histoire affective et sentimentale qui lui aurait probablement évité de sombrer dans la démence. Mais on ne rejoue pas le passé.... et nous avons souffert ensemble de la triste vie de Camille Claudel. Une femme pourtant dotée d'un talent incommensurable dont vous êtes, j'en suis certaine, plus que le reflet : le fil conducteur qui la relie à nous. Il suffit de regarder vos sculptures pour en être convaincu ; car dans celles-ci il est incontestable que l'on y retrouve le "souffle" de Camille.