651

 Sculpteur

 Entrada
    NewsInformaciòn
    La artista
    Libro de oro
    Contacto
    Libro
  

 Mis esculturas :
    Animales
    Bailas
    Bajorrelieve
    Bustos
    Grandes esculpturas
    Grupos
    Hombres
    Mujeres
    Niños

 El mundo de la escultura
    Motor de búsqueda
    Algunos escultores
    Escultura en museos
    Citaciòns
    Bibliografía
    Jean-Antoine Injalbert

Nella Buscot sur Facebook

         

 Copyright © 2003-2017 Nella Buscot
Nella Buscot  >  Le monde de la sculpture  >  Biographies  >  Auguste Ottin



Biographie

Auguste Ottin

1811 - 1890

Sculpteur français

Né à Paris, Auguste-Louis-Marie Ottin est reçu en 1825 à l'Ecole des Beaux-Arts où il est l'élève de David d'Angers (1788-1856). En 1836, il obtient avec Jean-Marie Bonnassieux (1810-1892), le Premier Grand Prix de Rome de sculpture pour son bas-relief en plâtre "Socrate buvant la cigüe".

Pensionnaire à la Villa Médicis, Auguste Ottin passe cinq ans à Rome où il se convertit au fouriérisme. Après son retour à Paris il réalise de nombreux bustes et médaillons, ainsi que des statues pour des monuments (Louvre, Hôtel de ville, Opéra, Gare du Nord, Les Invalides, des églises…)

Au cours de sa carrière, Auguste Ottin reçoit de multiples récompenses et commandes officielles. Libéré du joug académique par l'enseignement de David d'Angers, il se montre à l'aise dans tous les grands courants artistiques, romantique, historique…

Quelques œuvres :
- Jean-Auguste-Dominique Ingres (buste, villa Médicis, Rome, et Château de Versailles, 1839),
- Hercule présentant à Eurysthée les pommes du jardin des Hespérides (marbre, 1842),
- Charles Fourier (buste en marbre, musée des Beaux-arts, Besançon, 1846), - Chasseur indien surpris par un boa (1846),
- Laure de Noves (marbre, jardin du Luxembourg, Paris, 1850),
- Polyphème surprenant Acis et Galatée (bronze et marbre, jardin du Luxembourg, Paris, 1865),
- Saint-Quentin et Cambrai (Gare du Nord, Paris, 1865),
- La lutte moderne, coup de hanche (bronze, 1867),
- Campaspe se déshabillant devant Apelle par ordre d'Alexandre (Façade nord de la Cour Carrée du Palais du Louvre, Paris, 1883),
- La Tragédie (Hôtel de Ville de Paris),
- La Musique et la Danse (Opéra Garnier, Paris),
- Mercure et La Musique (Square Émile-Chautemps, Paris),
- Henri IV (bronze, Châtillon-sur-Seine).




Laure de Noves (1850)

Jardin du Luxembourg
Paris VI (Paris, France)

Laure de Noves (1307-1348) entra dans la postérité grâce au poète et humaniste italien Pétrarque qui en tomba amoureux et qui l'inspira.


Auguste Ottin : Laure de Noves
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot


Auguste Ottin : Les Arts
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot

Les Arts (1860)

Square Emile Chautemps
Paris III (Paris, France)

Au centre d'un bassin où se trouve une autre statue d'Auguste Ottin, Le Commerce.



Le commerce (1860)

Square Emile Chautemps
Paris III (Paris, France)

Au centre d'un bassin où se trouve une autre statue d'Auguste Ottin, Les Arts.


Auguste Ottin : Le commerce
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot


Auguste Ottin : Polyphème surprenant Acis et Galatée
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot

Polyphème surprenant Acis et Galatée (1865)

Jardin du Luxembourg - Fontaine de Marie de Médicis
Paris VI (Paris, France)

Bronze et marbre.
Le Cyclope Polyphème est épris de Galatée, une néréide, nymphe de la mer.
Celle-ci lui préfère le berger sicilien Acis. Polyphème les surprend ensemble et tue son rival en l'écrasant sous un rocher. Galatée change alors le sang d'Acis en une rivière portant son nom en Sicile.
De part et d'autre, un Faune et Diane.



Saint-Quentin (1865)

Place de Roubaix
Façade de la gare du Nord
Paris X (Paris, France)

Statue en pierre


Auguste Ottin : Saint-Quentin
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot


Auguste Ottin : Cambrai
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot

Cambrai (1865)

Place de Roubaix
Façade de la gare du Nord
Paris X (Paris, France)

Statue en pierre