651

 Sculpteur

 Accueil
    NewsInformation
    L'artiste
    Livre d'or
    Contact
    Livre
  
    "L'Espoir" à Palavas

 Collections :
    Animaux
    Bas-relief
    Bustes
    Danses
    Enfants
    Femmes
    Grandes sculptures
    Groupes
    Hommes

 Le monde de la sculpture
    Moteur de recherche
    Biographies de sculpteurs
    Sculpture dans les musées
    Citations
    Bibliographie
    Jean-Antoine Injalbert
    Dans les jardins publics
    Lexique de sculpture,
    Etc.

Nella Buscot sur Facebook

         

 Copyright © 2003-2017 Nella Buscot
Nella Buscot  >  Le monde de la sculpture  >  Biographies  >  Jean-Baptiste Debay fils



Biographie

Jean-Baptiste Debay fils

1802 - 1862

Sculpteur français

Né à Nantes, Jean-Baptiste Joseph Debay dit Debay fils est le fils du sculpteur Jean-Baptiste Joseph Debay (1779-1863), dit Debay père, dont il est d'abord l'élève. Il est aussi le frère aîné du sculpteur et peintre Auguste-Hyacinthe Debay (1804-1865).

Jean-Baptiste Joseph Debay suit l'enseignement de François Joseph Bosio (1768-1845) et étudie à partir à l'Ecole des Beaux-arts de Paris. En 1823, il obtient, le deuxième grand prix de Rome avec "Douleur d'Évandre sur le corps de son fils Pallas", puis le premier Prix de Rome en 1829 avec "Hyacinthe renversé et tué par le palet d'Apollon". Il peut ensuite effectuer un séjour à la villa Médicis de Rome de 1830 à 1834.

Jean-Baptiste Joseph Debay participe aux Salons de Paris de 1819 et de 1827, avant même de finir son cursus à l’Ecole des Beaux-arts. Avec d'autres sculpteurs, il contribue à la Fontaine des mers (1840) située sur la place de la Concorde. Il reçoit des commandes pour le palais du Louvre (Mignard), l'Hôtel de Ville, les églises de Saint Sulpice de la Madeleine et de Saint-Eustache.

Il réalise de nombreux portraits et est récompensé par une médaille de première classe en 1836, puis une médaille de deuxième classe à l'Exposition universelle de 1855. A sa mort, plusieurs de ses oeuvres inachevées sont terminées par son frère Auguste- Hyacinthe Debay.

Quelques oeuvres :
- Douleur d'Évandre sur le corps de son fils, Pallas (bas-relief en plâtre, 1823),
- Mathurin Crucy, architecte (musée des Beaux-arts, Nantes, Salon de 1827),
- Hyacinthe renversé et tué par le palet d'Apollon (ronde bosse en plâtre, Ecole Nationale Supérieure des Beaux-arts, Paris, 1829),
- Jésus au milieu des docteurs (Eglise de Saint-Sulpice, Paris, 1829),
- Le Génie de la chasse ou Hallali au cerf (bronze, Musée du Louvre, Paris, 1838),
- Charles VIII, roi de France (Salon de 1839),
- Le général Jean-Louis de Billy (Château de Versailles, 1840),
- Le Tourment du monde (Salon de 1841),
- Saint Jean-Baptiste enfant (Salon de 1842),
- Le général Daumesnil (Musée du Louvre, Paris, 1847),
- Anne de Bretagne (Jardin du Luxembourg, Paris, 1847),
- Le général Cambronne (Cours Cambronne Nantes, 1848),
- Le maréchal Oudinot, duc de Reggio (Bar-le-Duc, Meuse, 1850),
- La Pudeur cède à l'Amour (Château de Fontainebleau, Salon de 1853),
- Le général comte Lepic (Montpellier, Salon de 1853),
- Napoléon III (Bordeaux, 1855),
- Saint Thibaud, patron des mineurs de Commentry (Salon de 1859),
- La Vierge au pressentiment (terminée par son frère Auguste Debay, Eglise de Saint-Denis-du-Saint-Sacrement, Paris, 1863).




Le Génie de la chasse ou Hallali au cerf (1838)

Musée du Louvre
Paris I (Paris, France)

Bronze. Le modèle en plâtre fut présenté au Salon de 1836.


Jean-Baptiste Debay fils : Le Génie de la chasse ou Hallali au cerf
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot


Jean-Baptiste Debay fils : Anne de Bretagne
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot

Anne de Bretagne (1847)

Jardin du Luxembourg
Paris VI (Paris, France)

Anne de Bretagne (1477-1514) fut l'épouse des roi Charles VIII et Louis XII.