651

 Sculpteur

 Entrada
    NewsInformaciòn
    La artista
    Libro de oro
    Contacto
    Libro
  

 Mis esculturas :
    Animales
    Bailas
    Bajorrelieve
    Bustos
    Grandes esculpturas
    Grupos
    Hombres
    Mujeres
    Niños

 El mundo de la escultura
    Motor de búsqueda
    Algunos escultores
    Escultura en museos
    Citaciòns
    Bibliografía
    Jean-Antoine Injalbert

Nella Buscot sur Facebook

         

 Copyright © 2003-2017 Nella Buscot
Nella Buscot  >  Le monde de la sculpture  >  Biographies  >  Charles-Emile Seurre dit, Seurre jeune



Biographie

Charles-Emile Seurre dit, Seurre jeune

1798 - 1858

Sculpteur français



Charles-Marie-Emile Seurre dit Seurre jeune, né à Paris, est le frère cadet du sculpteur Bernard Gabriel Seurre, dit Seurre aîné (1795-1867). Il entre en 1814 à l'école des Beaux-Arts de Paris où il est l'élève de Pierre Cartellier (1757-1831).

Charles-Emile Seurre obtient le deuxième prix pour "Jason enlevant la Toison d'Or" en 1822, année où le premier grand prix n'a pas été pas attribué. Deux ans plus tard, en 1824, il remporte le premier Prix de Rome de sculpture avec un relief en plâtre, "La Tunique de Joseph rapportée à Jacob". Il débute au Salon de Paris en 1831 avec "Léda".

Très attaché à l'Empire, Charles-Emile Seurre participe par ses oeuvres à la diffusion de la légende napoléonienne. Il réalise "l'empereur Napoléon 1er vêtu de la redingote", d'abord installé sur la Colonne Vendôme et qui se trouve désormais sur la façade sud de la cour des Invalides. Il reçoit plusieurs commandes, notamment pour le Louvre et pour des églises (Saint-Louis-en-l'Isle, Chapelle Royale Saint Louis de Dreux).

Quelques oeuvres :
- Napoléon 1er vêtu de la redingote (bronze, cour d'honneur des Invalides, Paris, 1833),
- Le Talent (tombe de Pierre Cartellier, cimetière du Père-Lachaise, Paris, 1838),
- Hugues Quieret, amiral de France (buste en plâtre, château de Versailles, 1840),
- Gaston de Foix, duc de Nemours (statue en marbre, château de Versailles, 1842),
- Sainte Adélaïde, Sainte Amélie (Chapelle Royale Saint Louis, Dreux, 1845),
- L'Agriculture (palais Brongniart, Paris, vers 1848-1850),
- Anges agenouillés (Saint-Louis-en-l'Isle, 1856),
- Nicolas Boileau (aile en retour Turgot, palais du Louvre, Paris, 1857),
- Amazone (Grande Galerie, côté Seine, palais du Louvre, Paris, 1857),
- La Science moderne et l'Art (pavillon en retour Mollien, palais du Louvre, Paris, 1857),
- L'Abondance et la Fortune (pavillon en retour Turgot, palais du Louvre, Paris, 1857),
- Louis XII à cheval (Château de Blois),
- La Marine (arc de Triomphe de l'Etoile, Paris),
- Jeune Romain (musée Crozatier, le Puy-en-Velay).




Napoléon (1833)

Hôtel des Invalides
Paris VII (Paris, France)

Bronze installé au premier étage de la cour d'honneur.


Charles Emile Seurre, dit Seurre jeune : Napoléon
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot