651

 Sculpteur

 Accueil
    NewsInformation
    L'artiste
    Livre d'or
    Contact
    Livre
  
    "L'Espoir" à Palavas

 Collections :
    Animaux
    Bas-relief
    Bustes
    Danses
    Enfants
    Femmes
    Grandes sculptures
    Groupes
    Hommes

 Le monde de la sculpture
    Moteur de recherche
    Biographies de sculpteurs
    Sculpture dans les musées
    Citations
    Bibliographie
    Jean-Antoine Injalbert
    Dans les jardins publics
    Lexique de sculpture,
    Etc.

Nella Buscot sur Facebook

         

 Copyright © 2003-2017 Nella Buscot
Nella Buscot  >  Le monde de la sculpture  >  Biographies  >  Jean-Baptiste Larrivé



Biographie

Jean-Baptiste Larrivé

1875 - 1928

Sculpteur français

Né à Lyon, Jean-Baptiste Larrivé entre à l'École des Beaux-arts de Lyon en 1890 où il est élève jusqu'en 1896. Il remporte le prix de Paris 1896-1897 avec "Lycurgue présente l'héritier du trône aux lacédémoniens", puis est admis à l'Ecole nationale des Beaux-arts de Paris en 1897.

Il obtient en 1904 le premier Grand prix de Rome avec la ronde-bosse en plâtre "Saint Jean-Baptiste prêchant dans le désert". Il séjourne ensuite à la Villa Médicis de Rome de 1905 à 1910 où il réalise "Matrone faisant brûler de l'encens", "Le Jeune athlète" et "L'Exil d'Oedipe".

Après la Première Guerre mondiale Jean-Baptiste Larrivé réalise plusieurs bas-reliefs pour l'Hôpital du Val-de-Grâce à Paris et participe à la réfection des visages défigurés des Gueules cassées.

A partir de 1919, il devient directeur de l'Ecole des Beaux-arts de Lyon. Son retour à Lyon est l'occasion de réaliser plusieurs monuments pour la ville avec l'architecte Tony Garnier (1869-1948). Sa réalisation la plus connue est le Monument aux Morts de Lyon situé sur l'île-aux-cygnes du parc de la Tête d'or, achevé en 1930 par son frère Auguste.

L'art religieux sera aussi un domaine où il reçoit d'importantes commandes, notamment pour la basilique de Fourvière, réalisées dans le style de la statuaire grecque avec une prédilection pour la pierre. Jean-Baptiste Larrivé meurt en 1928 à Lyon.

Quelques oeuvres :
- Saint Jean-Baptiste prêchant dans le désert (Plâtre, École Nationale des Beaux-arts, Paris, 1904),
- Sainte Philomène (statue, Ars-sur-Formans, 1905),
- Jeune athlète (bronze, Musée des Beaux-arts, Lyon, 1908),
- Vierge et l'Enfant (statuette en marbre, Centre national du commerce extérieur, 1913),
- Edouard Aynard (buste, place de la Bourse, Lyon, 1919),
- La Lutte de Jacob et de l'ange (Tour de la Force, basilique de Fourvière, Lyon, 1919),
- La Lutte de Jacob et de l'ange (plâtre, Musée des Beaux-Arts, Lyon, 1920),
- L'Ange du silence (Tour de la Force, basilique de Fourvière, Lyon, 1920-1921),
- Monument aux Morts de Chabeuil (1921),
- Retable de l'Annonciation (basilique de Fourvière, Lyon, 1922)
- Monument aux Morts de l'Île aux Cygnes (Parc de la Tête d'Or, Lyon, 1922-1927),
- Monument de la place d'Arsonval (déplacé à Montplaisir, Lyon, 1924-1929),
- Curé d'Ars (statue en marbre, église de Notre-Dame Saint-Vincent, Lyon, années 1920),
- Cénotaphe du Monument aux Morts de l'île du Souvenir (Lyon, années 1920)
- Tête de jeune garçon (bronze, Musée des Beaux-Arts, Lyon),
- Masque de femme (bronze, Musée des Beaux-Arts, Lyon),
- Sainte Jeanne d'Arc (statue en marbre, Cathédrale Saint-Étienne, Bourges),
- Vierge au châle (bronze, collection particulière),
- Jeanne d'Arc sur le bûcher (pierre, collection particulière),
- Pape Pie X (buste en bronze, collection privée),
- Derviche tournant (bronze).




Jeune athlète (1908)

Musée des Beaux-arts
Lyon (Rhône, France)

Bronze


Jean-Baptiste Larrivé : Jeune athlète
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot


Jean-Baptiste Larrivé : Edouard Aynard
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot

Edouard Aynard (1919)

Place de la Bourse
Lyon (Rhône, France)

Édouard Aynard (1837-1913) est un banquier et un homme politique lyonnais, catholique et libéral, ancien député du Rhône et grand mécène.



Monument aux Morts de Lyon (1930)

L'ile-aux-cygnes
Parc de la Tête d'or
Lyon (Rhône, France)

Après la mort de Jean-Baptiste Larrivé, le monument est achévé par son frère Auguste.


Jean-Baptiste Larrivé : Monument aux Morts de Lyon
Source : Bibliothèque municipale de Lyon
B03CP6900 002099 - éditeur G. L. Arlaud (Creative Commons)