Sculpteur

 Accueil
    NewsInformation
    L'artiste
    Livre d'or
    Contact
    Livre
  
    "L'Espoir" à Palavas

 Collections :
    Animaux
    Bas-relief
    Bustes
    Danses
    Enfants
    Femmes
    Grandes sculptures
    Groupes
    Hommes

 Le monde de la sculpture
    Moteur de recherche
    Biographies de sculpteurs
    Sculpture dans les musées
    Citations
    Bibliographie
    Jean-Antoine Injalbert
    Dans les jardins publics
    Lexique de sculpture,
    Etc.

Nella Buscot sur Facebook

         

 Copyright © 2003-2017 Nella Buscot
Nella Buscot  >  Le monde de la sculpture  >  Lexique  >  Co à Cu



Lexique de sculpture


- Co à Cu -



Terme
Définition
  

Colombin

n.m. Boudin de terre à modeler. Le colombin sert à construire des poteries sans tour. Il peut aussi être utilisé pour réaliser des sculptures.

Colombinage

n.m. Procédé de modelage (voir modeler) consistant à ajouter de la matière à l'aide de colombins en les écrasant et en les soudant les uns avec les autres.

Compas d'épaisseur

n.m. Compas servant à reporter des longueurs. Il existe des compas d'épaisseur qui effectuent des réductions (coefficient inférieur à 1) et des agrandissements (coefficient supérieur à 1).

Contre-moule

n.m. Dans la réalisation d'une sculpture en bronze selon la méthode de la cire perdue, le contre-moule est le noyau en matière réfractaire, maintenu à distance du moule par des tiges métalliques ou des clous. C'est dans l'espace de quelques millimètres entre le moule et le contre-moule que sera coulé le bronze. Après refroidissement, le moule et le contre-moule sont détruits pour faire apparaître la pièce en bronze. Cette dernière est donc creuse, ce qui permet de réduire son poids et la quantité de bronze utilisé.

Coulée

n.f. Opération qui, lors de la réalisation d'une pièce en bronze, consiste à verser le métal en fusion, aux alentours de 1200 degrés Celsius, dans le moule en matière réfractaire. L'opération ne dure que quelques secondes pour éviter que le métal n'ait le temps de se solidifier dans le creuset.


Cuisson

n.f La cuisson d'une sculpture ou d'une poterie réalisée en terre crue et sèche permet une réaction chimique qui donne à la matière sa très grande dureté et sa résistance à l'érosion. A 350°C, l'argile perd son eau de constitution et à 500°C, elle est déshydratée et perd sa plasticité. La température de cuisson complète est de 900°C pour une faïence et peut atteindre 1200°C pour un grès.