651

 Sculpteur

 Leitseite
    NewsInfos
    Die Künstlerin
    Das Gästebuch
    Kontakt
    Buch
  

 Meine Skulpturen :
    Basrelief
    Büsten
    Frauen
    Große Skulpturen
    Gruppen
    Kinder
    Männer
    Tänze
    Tiere

 Die Welt der Skulptur
    Suchmaschine
    einige Sculpteure
    Skulptur in den Museen
    Zitate
    Bibliographie
    Jean-Antoine Injalbert

Nella Buscot sur Facebook

         

 Copyright © 2003-2017 Nella Buscot
Nella Buscot  >  Le monde de la sculpture  >  Biographies  >  Jean-Baptiste Carpeaux



Biographie

Jean-Baptiste Carpeaux

1827 - 1875

Sculpteur français



Jean-Baptiste Carpeaux naît à Valenciennes le 11 mai 1827 dans une famille modeste d'ouvriers. En 1827, Carpeaux est placé comme apprenti chez un plafonnier qui décèle très vite l'habileté du jeune garçon. Puis la famille s'installe à Paris. C'est là qu'un cousin de sa mère, Victor Liet, accueille Jean-Baptiste, veillant à lui faire acquérir une bonne formation artistique et lui inculquant les idéaux humanistes. Carpeaux entre à la Petite Ecole où il apprend à dessiner et à modeler d'après nature.

En 1844, il entre à l'Ecole des Beaux-Arts où il est l'élève de François Rude. En 1847, à la mort de Victor Liet, son soutien et ami, il revient à Valencienne où il obtient quelques commandes et il reçoit une pension du département du Nord.

Remarqué après bien des péripéties par Napoléon III, Jean-Baptiste Carpeaux connaît enfin un certain succès. Il obtient en 1854 le Grand Prix de Rome avec la ronde-bosse "Hector tenant ses bras son fils Astyanax.". A Rome, où il se rend l'année suivante, il se montre très indiscipliné et entre vite conflit avec le directeur de la villa Médicis, Jean-Victor Schnetz. Il parcourt les rues, dessine sans relâche et sculpte notamment une belle italienne, "La Palombella", qui fait forte impression. Dans ses sculptures, il recherche le mouvement et l'instantané.

Les périodes d'enthousiasme et de déprime se succèdent. C'est l'époque du "Pécheur napolitain", puis c'est la sculpture "Ugolin et ses enfants", oeuvre de fin d'étude à la villa Médicis.

De retour à Paris, en 1862, la notoriété de Jean-Baptiste Carpeaux va grandissant et les commandes affluent. Il devient le sculpteur officiel de Napoléon III et est chargé de l'éducation artistique du Prince impérial.

1869 est l'année de son mariage avec Amélie de Montfort qui lui donnera trois enfants. C'est aussi l'année d'achèvement de "La Danse" commandée par son ami Charles Garnier pour l'Opéra de Paris.

A partir de 1870, Carpeaux nourrit à l'égard de sa femme une jalousie maladive qui conduit le couple à la séparation en 1874. Sous l'influence néfaste de ses parents, à court d'argent il abandonne la direction de son atelier à son frère.

C'est en 1875, après d'atroces souffrances dues à un cancer de la vessie que meurt Jean-Baptiste Carpeaux. Très attaché à sa ville natale, Valenciennes, il lègue une partie de ses œuvres au musée des Beaux-Arts de la ville.

Quelques œuvres :
- Pêcheur à la coquille ou Pécheur napolitain (Musée du Louvres, Paris, 1858),
- La princesse Mathilde (Musée d'Orsay, Paris, 1862),
- Ugolin et ses enfants (Musée d'Orsay, Paris, 1862),
- Eugène Giraud (Musée d'Orsay, Paris, 1862),
- La Palombella au pane (1864),
- Le Triomphe de Flore (Musée d'Orsay, 1866),
- La France impériale protégeant l'agriculture et les sciences (Musée d'Orsay, Paris, 1866),
- Le Prince Impérial et son chien Néro (Musée d'Orsay, 1865),
- La Danse (Musée d'Orsay et Façade de l'Opéra Garnier, Paris, 1869),
- Madame Carpeaux en toilette de mariée (Musée d'Orsay, Paris, 1869),
- J.L. Gérôme (bronze, Musée d'Orsay, Paris, 1871),
- Rieur napolitain (1873),
- Bacchante aux liserons (Musée des Beaux-Arts, Bordeaux, 1873),
- Les Quatre Parties du monde (Fontaine de l'Observatoire, Paris, 1874).

Bibliographie :

Signature :  



Pêcheur à la coquille ou Pécheur napolitain (1858)

Musée du Louvre
Paris I (Paris, France)

Modèle original en plâtre.


Jean-Baptiste Carpeaux : Pêcheur à la coquille ou Pécheur napolitain
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot


Jean-Baptiste Carpeaux : Eugène Giraud
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot

Eugène Giraud (1862)

Musée d'Orsay
Paris VI (Paris, France)


Ugolin (1862)

Musée d'Orsay
Paris VI (Paris, France)

Bronze


Jean-Baptiste Carpeaux : Ugolin
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot


Jean-Baptiste Carpeaux : La princesse Mathilde
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot

La princesse Mathilde (1862)

Musée d'Orsay
Paris VI (Paris, France)

Marbre présenté au Salon de 1863.



Ugolin (1862)

Petit Palais
Paris VIII (Paris, France)

Plâtre patiné


Jean-Baptiste Carpeaux : Ugolin
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot


Jean-Baptiste Carpeaux : Le prince impérial et son chien Néro
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot

Le prince impérial et son chien Néro (1865)

Musée d'Orsay
Paris VI (Paris, France)

Commande réalisé par Napoléon III



Flore (1866)

Musée d'Orsay
Paris VI (Paris, France)

Modèle en plâtre à demi échelle d'une commande pour le pavillon de Flore du nouveau Louvre.


Jean-Baptiste Carpeaux : Flore
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot


Jean-Baptiste Carpeaux : La France impériale protégeant l'agriculture et les sciences
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot

La France impériale protégeant l'agriculture et les sciences (1866)

Musée d'Orsay
Paris VI (Paris, France)

Modèle en plâtre à demi échelle d'une commande pour le pavillon de Flore du nouveau Louvre.



La Danse (1869)

Opéra Garnier
Paris IX (Paris, France)

Copie réalisée par Paul Belmondo (1963), l'original se trouvant au Musée d'Orsay.


Jean-Baptiste Carpeaux : La Danse
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot


Jean-Baptiste Carpeaux : Charles Garnier
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot

Charles Garnier (1869)

Opéra Garnier
Paris IX (Paris, France)

Ce buste fait partie du monument (1903) à l'architecte Charles Garnier (1825-1898) qui réalisa l'Opéra Garnier.



Madame Carpeaux en toilette de mariée (1869)

Musée d'Orsay
Paris VI (Paris, France)

Jean-Baptiste Carpeaux : Madame Carpeaux en toilette de mariée
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot


Jean-Baptiste Carpeaux : La Danse
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot

La Danse (1869)

Musée d'Orsay
Paris VI (Paris, France)

Groupe en pierre qui décora la façade de l'Opéra Garnier, à Paris, jusqu'en 1964, où il fut remplacé par une copie réalisée par le sculpteur Paul Belmondo.



Madame Jean-Baptiste Carpeaux en toilette de mariée (1869)

Petit Palais
Paris VIII (Paris, France)

Plâtre


Jean-Baptiste Carpeaux : Madame Jean-Baptiste Carpeaux en toilette de mariée
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot


Jean-Baptiste Carpeaux : Mater dolorosa (femme pleurant)
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot

Mater dolorosa (femme pleurant) (1869-1870)

Musée des Beaux-Arts
Bordeaux (Gironde, France)

Terre cuite.



J.L. Gérôme (1871)

Musée d'Orsay
Paris VI (Paris, France)

Bronze


Jean-Baptiste Carpeaux : J.L. Gérôme
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot


Jean-Baptiste Carpeaux : Les quatre parties du monde soutenant la sphère céleste
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot

Les quatre parties du monde soutenant la sphère céleste (1872)

Musée d'Orsay
Paris VI (Paris, France)

Modèle en plâtre pour la fontaine du Jardin du Luxembourg.



Bacchante aux liserons (1873)

Musée des Beaux-Arts
Bordeaux (Gironde, France)

Terre cuite.


Jean-Baptiste Carpeaux : Bacchante aux liserons
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot


Jean-Baptiste Carpeaux : Fontaine de l'Observatoire - Les 4 parties du monde
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot

Fontaine de l'Observatoire - Les 4 parties du monde (1874)

Jardin Marco Polo
Paris VI (Paris, France)

Les chevaux ont été réalisés par Emmanuel Frémiet (1824-1910) .