651

 Sculpteur

 Entrada
    NewsInformaciòn
    La artista
    Libro de oro
    Contacto
    Libro
  

 Mis esculturas :
    Animales
    Bailas
    Bajorrelieve
    Bustos
    Grandes esculpturas
    Grupos
    Hombres
    Mujeres
    Niños

 El mundo de la escultura
    Motor de búsqueda
    Algunos escultores
    Escultura en museos
    Citaciòns
    Bibliografía
    Jean-Antoine Injalbert

Nella Buscot sur Facebook

         

 Copyright © 2003-2017 Nella Buscot
Nella Buscot  >  Le monde de la sculpture  >  Biographies  >  François Pompon



Biographie

François Pompon

1855 - 1933

Sculpteur français



François Pompon, né à Saulieu en Bourgogne d'un père menuisier-ébéniste et d'une mère couturière, devient à l'âge de 15 ans apprenti tailleur de pierre chez un marbrier de Dijon où il apprend les rudiments de la sculpture, tout en suivant, le soir, les cours de l'Ecole des Beaux-Arts.

A Paris, François Pompon entre à l'École Nationale des Arts Décoratifs et devient l'élève du sculpteur animalier Pierre-Louis Rouillard, ce qui sera pour lui une source d'inspiration. Il expose ses premières œuvres, des bustes, au Salon des portraits de 1879. En 1882, il épouse Berthe Velain, une couturière. Sa première pièce de grande taille, "Cosette portant un seau" attire l'attention du jury du Salon.

Durant une grande partie de sa vie François Pompon exerce l'activité de praticien pour le compte d'autres sculpteurs : Jean Auguste Dampt en 1885, Antonin Mercié en 1888, Alexandre Falguière en 1890, Auguste Rodin (dont il devient chef d'atelier) de 1890 à 1895, Camille Claudel et de René de Saint-Marceaux jusqu'en 1914.

Pour ses œuvres personnelles, François Pompon opte définitivement en 1905 pour la simplification des formes. Il lisse les surfaces et retire toute fioriture de ses œuvres animalières.

François Pompon doit attendre 1919 pour gagner la notoriété en vendant une "Tourterelle" en pierre taillée au Musée du Luxembourg, et surtout 1922 où il présente au Salon "L'Ours blanc" en plâtre. Ses réalisations, inspirées de l'art égyptien et chinois et caractérisées par une volonté de synthèse, font entrer la sculpture animalière dans l'ère de la modernité.

Mort sans enfant, François Pompon lègue près de 3000 œuvres à l'Etat que l'on peut voir au Musée des Beaux Arts à Dijon ainsi qu'au musée François Pompon de Saulieu.

Quelques œuvres :
- Lucane (1874),
- Cosette portant un seau (plâtre, Maison de Victor Hugo, Paris, 1888),
- Petit ours brun (Musée d'Orsay, 1918),
- Monument aux morts (cimetière de Cuy-Saint-Fiacre, 1919),
- Petite chouette (bronze, Musée des Beaux-Arts de Dijon, 1918),
- L'Ours blanc (pierre, Musée d'Orsay, Paris, 1922,),
- Pélican (plâtre, Musée de Saulieu, 1924),
- Sanglier (bronze, Musée de Saulieu, 1925),
- Panthère noire (bronze, 1926),
- Pigeon au nid (Musée de Saulieu, 1926),
- Faisan (plâtre, Musée de Saulieu, 1933),
- Canard (plâtre, Musée des Beaux-Arts de Lyon).

Bibliographie :


Hyène

Musée des Beaux-arts
Lyon (Rhône, France)

Plâtre


François Pompon : Hyène
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot


François Pompon : Panthère
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot

Panthère

Musée des Beaux-arts
Lyon (Rhône, France)

Plâtre



Ours blanc (1922)

Musée d'Orsay
Paris VI (Paris, France)

François Pompon : Ours blanc
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot