651

 Sculpteur

 Accueil
    NewsInformation
    L'artiste
    Livre d'or
    Contact
    Livre
  
    "L'Espoir" à Palavas

 Collections :
    Animaux
    Bas-relief
    Bustes
    Danses
    Enfants
    Femmes
    Grandes sculptures
    Groupes
    Hommes

 Le monde de la sculpture
    Moteur de recherche
    Biographies de sculpteurs
    Sculpture dans les musées
    Citations
    Bibliographie
    Jean-Antoine Injalbert
    Dans les jardins publics
    Lexique de sculpture,
    Etc.

Nella Buscot sur Facebook

         

 Copyright © 2003-2017 Nella Buscot
Nella Buscot  >  Le monde de la sculpture  >  Biographies  >  Jacques Villeneuve



Biographie

Jacques Villeneuve

1865 - 1933

Sculpteur français



Jacques Louis Robert Villeneuve, dit Jacques Villeneuve, est né à Bassan, dans l'Hérault. A l'Ecole des Beaux-Arts, il est l'élève de Gabriel-Jules Thomas (1824-1905) et d'Antonin Injalbert (1845-1933). Sa carrière se déroule essentiellement à Paris, mais il garde des liens étroits avec sa région natale où il réalise de nombreuses œuvres.

Jacques Villeneuve fait ses débuts au Salon de Paris en 1895. Il devient, deux ans plus tard, Sociétaire des Artistes Français et participe à l'Exposition Universelle de 1900, où il travaille en particulier à la décoration du Grand Palais ("L'art industriel"). Après plusieurs distinctions, il obtient une médaille de première classe en 1904. Il est décoré de la Légion d'honneur en 1906.

Jacques Villeneuve réalise beaucoup de groupes, de scènes historiques ou classiques, ainsi que des plâtres où apparaissent souvent des animaux. Après la Première Guerre mondiale, il reçoit des commandes pour plusieurs monuments aux morts.

Quelques œuvres :
- Poule et couleuvre (1895),
- L'Art industriel (pierre, Grand Palais, Paris, 1900),
- Bouc et enfants (1902),
- Marsyas (marbre taillé, Promenade de l'esplanade, Montpellier, 1905),
- Patrie (1907),
- Prométhée enchaîné (Musée Fabre, Montpellier, 1908),
- A la Gloire de la République (1909),
- Vendanges fleuries (1909),
- La Pensée (marbre, vers 1910),
- Monument à Rabelais (1912),
- Eveil (1914),
- L'Humanité en marche (Salon de 1920),
- Monuments aux morts d'Aniane (Hérault, 1924),
- Jean Laures dit Lou Campestre (Jardin des Poètes, Béziers),
- Gratien Candace (bronze, Musée du Quai Branly).

Bibliographie :


Statue de Jean Laures dit Lou Campestre

Jardin des Poètes
Béziers (Hérault, France)

Jean Laurés (1822-1902), est un poète et félibre. Il tient dans sa main son livre écrit en 1878, Lou Campestre.


Jacques Villeneuve : Statue de Jean Laures dit Lou Campestre
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot


Jacques Villeneuve : L'Art industriel
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot

L'Art industriel (1900)

Grand Palais
Paris VIII (Paris, France)

Entrée sud-est du Grand Palais. Statue en pierre.



Marsyas (1905)

Promenade de l'esplanade
Montpellier (Hérault, France)

Marbre taillé.
Le musicien Marsyas défia le dieu Apollon pour savoir qui serait le meilleur musicien. Ayant été désigné vainqueur du concours par les muses, Apollon fit attacher Marsyas à un pin pour l'écorcher vif.


Jacques Villeneuve : Marsyas
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot


Jacques Villeneuve : A la Gloire de la République
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot

A la Gloire de la République (1909)

Place du 18-juin
Agde (Hérault, France)

Cette statue, réalisée en 1995 par Jean-Loup Bouvier, est la copie conforme de celle de Jacques Villeneuve qui a été fondue en 1941 sur ordre du gouvernement de Vichy.



Monument aux morts (1924)

Entrée du cimetière
Aniane (Hérault, France)

L'inscription d'inspiration pacifiste écrite en occitan signifie : "La guerre qu'ils ont voulue est la guerre à la guerre / Ils sont morts pour notre terre et pour toute la terre".


Jacques Villeneuve : Monument aux morts
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot