651

 Sculpteur

 Accueil
    NewsInformation
    L'artiste
    Livre d'or
    Contact
    Livre
  
    "L'Espoir" à Palavas

 Collections :
    Animaux
    Bas-relief
    Bustes
    Danses
    Enfants
    Femmes
    Grandes sculptures
    Groupes
    Hommes

 Le monde de la sculpture
    Moteur de recherche
    Biographies de sculpteurs
    Sculpture dans les musées
    Citations
    Bibliographie
    Jean-Antoine Injalbert
    Dans les jardins publics
    Lexique de sculpture,
    Etc.

Nella Buscot sur Facebook

         

 Copyright © 2003-2017 Nella Buscot
Nella Buscot  >  Le monde de la sculpture  >  Biographies  >  Georges Diebolt



Biographie

Georges Diebolt

1816 - 1861

Sculpteur français



Georges Diebolt naît à Dijon et entre, à partir de 1835 à l'École nationale des Beaux-Arts à Paris où il est l'élève de Jules Ramey (1796-1852) et d'Augustin Dumont (1801-1884).

En 1841, il obtient avec Charles-Joseph Godde (1821-1852) le Prix de Rome de sculpture pour le bas-relief la "Mort de Démosthène". Pendant son séjour à la Villa Médicis à Rome, il envoie des œuvres qui attirent l'attention, comme "L'Enlèvement de Déjanire" et "La Méditation".

Bénéficiant de commandes publiques sous le Second Empire, Georges Diebolt réalise de nombreuses sculptures, parfois monumentales, pour les lieux publics. Il est l'auteur du "Zouave" du pont de l'Alma, commandé pour rendre hommage à l'armée de la Guerre de Crimée, et participe à la décoration du Louvre, de l'Hôtel de Ville et de la Tour Saint-Jacques.

Sculpteur apprécié pour son style académique, Georges Diebolt obtient la Légion d'Honneur et meurt après une brève carrière, à l'âge de 45 ans.

Quelques œuvres :
- La Mort de Démosthène (bas-relief, 1841),
- La France Rémunératrice (1851),
- La Victoire Maritime (Pont d'Austerlitz, Paris, 1854),
- Zouave (pont de l'Alma, Paris, 1858),
- Grenadier (bordure du lac Kir, Dijon, 1858),
- Héro et Léandre (marbre, 1863),
- L'Enlèvement de Déjanire,
- La Méditation,
- Saint Jean l'Evangéliste (tour Saint-Jacques à Paris),
- La Loi, La Force, La Justice (haut-relief, Lyon).




Zouave (1858)

Pont de l'Alma
Paris VIII (Paris, France)

Le zouave du pont de l'Alma est l'une des quatre sculptures représentant les troupes ayant participé à la guerre de Crimée. Le zouave est la seule sculpture qui subsiste aujourd'hui à cet emplacement. Il représente le soldat André-Louis Gody (1828-1896), né et mort à Gravelines.


Georges Diebolt : Zouave
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot