651

 Sculpteur

 Accueil
    NewsInformation
    L'artiste
    Livre d'or
    Contact
    Livre
  
    "L'Espoir" à Palavas

 Collections :
    Animaux
    Bas-relief
    Bustes
    Danses
    Enfants
    Femmes
    Grandes sculptures
    Groupes
    Hommes

 Le monde de la sculpture
    Moteur de recherche
    Biographies de sculpteurs
    Sculpture dans les musées
    Citations
    Bibliographie
    Jean-Antoine Injalbert
    Dans les jardins publics
    Lexique de sculpture,
    Etc.

Nella Buscot sur Facebook

         

 Copyright © 2003-2017 Nella Buscot
Nella Buscot  >  Le monde de la sculpture  >  Biographies  >  Ernest Eugène Hiolle



Biographie

Ernest Eugène Hiolle

1834 - 1886

Sculpteur français



Ernest-Eugène Hiolle, né à Paris, suit d'abord les cours de l'Ecole académique de Valenciennes, puis entre à l'Ecole des Beaux-arts de Paris. Elève de Laurent Séverin Grandfils (1810-1902) et de François Jouffroy (1806-1882), il obtient le deuxième prix en 1856 avec "Romulus vainqueur d'Acron", puis le Premier prix de Rome en 1862 avec la ronde bosse "Aristée pleurant la perte de ses abeilles."

Ernest-Eugène Hiolle expose au Salon de Paris à partir de 1866. Il obtient de nombreuses commandes pour l'Opéra, le palais du Trocadéro, l'Hôtel de Ville, le temple de la visitation, etc.

Inspiré par l'Antiquité, Ernest-Eugène Hiolle réalise de nombreuses scènes mythologiques ou allégoriques ainsi que des bustes en marbre ou en bronze. Il obtient plusieurs médailles au salon de Paris et une Médaille d'honneur à l'Exposition universelle de 1878.

Ernest-Eugène Hiolle est nommé chevalier de la Légion d'honneur en 1873. Mort à Bois-le-Roi, il est enterré au Cimetière Saint-Roch de Valenciennes.

Quelques oeuvres :
- Jean-Paul Aubé (Musée d’Orsay, 1859),
- Aristée pleurant la perte de ses abeilles (1862),
- Jeune romain (d'après l'antique, Salon de 1866),
- Arion assis sur un dauphin (marbre, Musée d'Orsay, 1868),
- Narcisse (plâtre, Palais des beaux-arts, Lille, 1868),
- Fronton de l'Hôtel de ville (Cambrai, 1875),
- Jean-Baptiste Carpeaux (buste, tombeau de Carpeaux, Valenciennes, 1877),
- L'Amérique du Nord (fonte, parvis du musée d'Orsay, Paris, 1878),
- Le Général Foy (Ham, Somme, Salon de 1878),
- L'Instruction et le Travail (façade de l'Hôtel de Ville, Paris, 1882),
- Le général La Fayette (Le Puy, Haute-Loire, Salon de 1883),
- Nicolas Poussin (pierre, Musée des beaux-arts, Rouen, 1884),
- Nicolas Leblanc (292, rue Saint-Martin, Paris, 1886),
- La Religion et la Charité (fronton du temple de la Visitation),
- Monument aux morts de Cambrai (guerre de 1870-1871).




La Religion et la Charité (1873)

Temple du Marais
17 rue Saint Antoine
Paris IV (Paris, France)

Statues en pierre


Ernest-Eugène Hiolle : La Religion et la Charité
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot


Ernest-Eugène Hiolle : L'Amérique du Nord
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot

L'Amérique du Nord (1878)

Parvis du musée d'Orsay
Paris VI (Paris, France)

Cette statue en fonte de fer fait partie de la série des six continents, créée pour le palais du Trocadéro de l'Exposition universelle de 1878.



L'Instruction et le Travail (1882)

Façade de l'Hôtel de Ville
Paris IV (Paris, France)

Ces deux statues encadrent l'horloge de l'Hôtel de ville


Ernest-Eugène Hiolle : L'Instruction et le Travail
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot


Ernest-Eugène Hiolle : Nicolas Leblanc
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot

Nicolas Leblanc (1886)

292, rue Saint-Martin
Paris III (Paris, France)

Nicolas Leblanc (1742-1806) réussit à extraire la soude du sel marin en 1790.



Houdon (1888)

Jardin du Luxembourg
Façade de l'Orangerie
Paris VI (Paris, France)

Jean-Antoine Houdon (1741-1828) est un sculpteur français.


Ernest-Eugène Hiolle : Houdon
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot