651

 Sculpteur

 Leitseite
    NewsInfos
    Die Künstlerin
    Das Gästebuch
    Kontakt
    Buch
  

 Meine Skulpturen :
    Basrelief
    Büsten
    Frauen
    Große Skulpturen
    Gruppen
    Kinder
    Männer
    Tänze
    Tiere

 Die Welt der Skulptur
    Suchmaschine
    einige Sculpteure
    Skulptur in den Museen
    Zitate
    Bibliographie
    Jean-Antoine Injalbert

Nella Buscot sur Facebook

         

 Copyright © 2003-2017 Nella Buscot
Nella Buscot  >  Le monde de la sculpture  >  Biographies  >  Isidore Jules Bonheur



Biographie

Isidore Jules Bonheur

1827 - 1901

Sculpteur français



Isidore Jules Bonheur est né à Bordeaux dans une famille d'artiste. Il est le fils du peintre Raymond Bonheur et le frère de Rosa Bonheur(1822-1899), sa soeur aînée, peintre et sculpteur. Il se forme au dessin auprès de son père et de sa sœur avant d'enter à l'Ecole des Beaux-arts de Paris en 1849.

Après avoir débuté par la peinture (il présente au Salon de 1848 "Un Cavalier africain attaqué par une lionne"), Isidore Jules Bonheur s'oriente vers la sculpture à laquelle il se consacrera pleinement, notamment en mettant en scène des animaux. Il est remarqué par la critique au Salon de 1850 avec son "Combat de taureaux".

Isidore Jules Bonheur parvient avec beaucoup de talent à fixer la réalité et la spontanéité des attitudes ou des mouvements des animaux. Il remporte plusieurs médailles (1865, 1869) au Salon des artistes français où il expose régulièrement et obtient une médaille d'or à l'Exposition universelle de 1889.

La plupart des tirages en bronze de ses sculptures ont été réalisés par le fondeur Hyppolite Peyrol, son beau-frère, époux de sa soeur Juliette. A la fin de sa carrière, il réalise un monument commémoratif dédié à sa soeur, Rosa Bonheur, inauguré en 1901, à Fontainebleau.

Quelques oeuvres :
- Combat de taureaux (1850),
- Cavalier chassant un taureau (1852),
- Deux Gazelles (1853),
- Zèbre attaqué par une panthère (jardins de Fontainebleau, 1855),
- Taureau et Ours (1857),
- Chien et brebis (1859),
- Ulysse reconnu par son chien (1859),
- Taureaux (parc Georges-Brassens, Paris, 1865),
- Postillon (1866),
- Lions (façade du Palais de Justice, place de Harlay, Paris, 1867),
- Dromadaire (1869),
- Pépin le Bref dans l'arène (1874),
- Le Dénicheur de tigres (1877),
- Cavalier Louis XV (1881),
- Le Saut de la haie (1884),
- Cerf faisant tête (1885),
- Trompette (1886),
- Taureaux de combat espagnols (1891),
- Famille de lions (1895),
- Jeu de polo (1897),
- Lionne à l'affût,
- Retour du pesage.



Signature :  



Vache défendant son veau contre un loup (1858)

Musée des Beaux-Arts
Bordeaux (Gironde, France)

Bronze.


Isidore Jules  Bonheur : Vache défendant son veau contre un loup
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot


Isidore-Jules Bonheur : Taureau
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot

Taureau (1878)

Parc Georges Brassens
Paris XV (Paris, France)

Les deux taureaux, situés sur de hauts piliers de part et d'autre de l'entrée du parc, se trouvaient à l'origine dans les jardins du Trocadéro. Celui-ci se trouve à droite de l'entrée.



Taureau (1878)

Parc Georges Brassens
Paris XV (Paris, France)

Les deux taureaux, situés sur de hauts piliers de part et d'autre de l'entrée du parc, se trouvaient à l'origine dans les jardins du Trocadéro. Celui-ci se trouve à gauche de l'entrée.


Isidore-Jules Bonheur : Taureau
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot


Isidore Jules  Bonheur : Renard à l'affut
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot

Renard à l'affut (1899)

Musée des Beaux-Arts
Bordeaux (Gironde, France)

Marbre gris



Lion (vers 1868)

Palais de Justice
Paris I (Paris, France)

Marbre


Isidore-Jules Bonheur : Lion
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot