651

 Sculpteur

 Accueil
    NewsInformation
    L'artiste
    Livre d'or
    Contact
    Livre
  
    "L'Espoir" à Palavas

 Collections :
    Animaux
    Bas-relief
    Bustes
    Danses
    Enfants
    Femmes
    Grandes sculptures
    Groupes
    Hommes

 Le monde de la sculpture
    Moteur de recherche
    Biographies de sculpteurs
    Sculpture dans les musées
    Citations
    Bibliographie
    Jean-Antoine Injalbert
    Dans les jardins publics
    Lexique de sculpture,
    Etc.

Nella Buscot sur Facebook

         

 Copyright © 2003-2017 Nella Buscot
Nella Buscot  >  Le monde de la sculpture  >  Biographies  >  Louis-Léon Cugnot



Biographie

Louis-Léon Cugnot

1835 - 1894

Sculpteur français

Louis-Léon Cugnot, né à Paris est le fils du statuaire Etienne Cugnot. Il entre à l'Ecole des Beaux-arts en 1854 où il est l'élève de Georges Diebolt (1816-1861) et de Francisque-Joseph Duret (1804-1865). Il obtient, conjointement avec Jean-Alexandre-Joseph Falguière (1831-1900), le Grand Prix de Rome en 1859 pour le bas-relief en plâtre "Mézence blessé, préservé par l'intrépidité de son fils Lausus".

Pensionnaire de la Villa Médicis à Rome de 1860 à 1863, il envoie à Paris un plâtre de plus de deux mètres, "Corybante étouffant les cris de Jupiter enfant", une de ses œuvres majeures, présentée au Salon de 1863 et dont le marbre sera installé au Jardin des Tuileries. Il obtient des médailles en 1863 et en 1865 ainsi qu'une médaille de troisième classe à l'Exposition universelle de 1867.

Traitant de sujets allégoriques ou mythologiques, Louis-Léon Cugnot reçoit des commandes pour le Palais de Justice de Paris, le Louvre, l’Opéra de Paris, l'Hôtel de Ville de Paris, pour les églises de la Trinité et de la Sorbonne.

Quelques oeuvres :
- Mézence blessé, préservé par l'intrépidité de son fils Lausus (1859),
- Corybante étouffant les cris de Jupiter enfant (Amiens, 1862),
- Faune ivre (Bronze, musée des Beaux-arts, Lyon, 1863),
- Cérès rendant la vie à Triptolème (Salon de 1865),
- Amphitrite (Hôtel de Païva, Paris, 1865),
- Saint Luc (église de la Trinité, Paris, 1865),
- La Loi protégeant l’Innocent et la Loi punissant le coupable (1866),
- La fileuse de Procida (1867),
- Le Patriotisme (Pavillon des Etats, Palais du Louvre, Paris, 1868),
- Napoléon 1er assis sur un aigle (musée d’Orsay, Paris, 1869),
- Mgr Parisis, évêque d'Arras (Cathédrale d'Arras, Salon de 1872),
- Fileuse (1873),
- La Science (église de la Sorbonne, Paris, 1874),
- Tombe des généraux Clément-Thomas & Lecomte (cimetière du Père-Lachaise, Paris, 1876),
- Mercure messager d'amour (Salon de 1878),
- Jeanne d'Arc à ses derniers moments (Salon de 1882),
- Les Quatre Saisons (archevêché, Bourges, 1884),
- La Nuit et le Jour (Palais de Justice, Paris, 1888),
- Jeune fille (Salon de 1888),
- Le cardinal Richard, archevêque de Paris. Salon de 1894.
- Notre Dame de Juilly (Salon de 1889),
- Victoire des Péruviens sur l'escadre espagnole (Lima, Pérou).




Faune ivre (1863)

Musée des Beaux-arts
Lyon (Rhône, France)

Bronze


Louis-Léon Cugnot : Faune ivre
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot