651

 Sculpteur

 Accueil
    NewsInformation
    L'artiste
    Livre d'or
    Contact
    Livre
  
    "L'Espoir" à Palavas

 Collections :
    Animaux
    Bas-relief
    Bustes
    Danses
    Enfants
    Femmes
    Grandes sculptures
    Groupes
    Hommes

 Le monde de la sculpture
    Moteur de recherche
    Biographies de sculpteurs
    Sculpture dans les musées
    Citations
    Bibliographie
    Jean-Antoine Injalbert
    Dans les jardins publics
    Lexique de sculpture,
    Etc.

Nella Buscot sur Facebook

         

 Copyright © 2003-2017 Nella Buscot
Nella Buscot  >  Le monde de la sculpture  >  Biographies  >  Marie-Anne Collot



Biographie

Marie-Anne Collot

1748 - 1821

Sculpteur français



Marie-Anne Collot, née à Paris, entre à l’âge de 15 ans, dans l'atelier du sculpteur Jean-Baptiste II Lemoyne (1704-1778) comme modèle, puis dans celui d'Etienne Maurice Falconet (1716-1791), dont elle devient l'élève et l'amie fidèle. Ses premières œuvres, des bustes en terre cuite des amis de Falconet, dont celui de Diderot, révèlent son talent et la vivacité de son esprit.

"J'oubliais parmi les bons portraits de moi le buste de Mlle Collot, surtout le dernier qui appartient à Mr Grimm mon ami. Il est bien, il est très bien; il a pris chez lui la place d'un autre que son maître M. Falconet avait fait, et qui n'était pas bien. Lorsque Falconet eût vu le buste de son élève il prit un marteau et cassa le sien devant elle. Cela est franc et courageux." (Denis Diderot, Salon de 1767)

En 1766, âgée de 18 ans, bravant les critiques, Marie-Anne Collot suit à Saint-Pétersbourg le sculpteur qui est invité par Catherine II pour réaliser une statue équestre de Pierre Ier de Russie. Vite remarquée par l'impératrice, elle exécute des portraits de membres de la cour de Russie où elle est très en faveur.

En janvier 1767, Marie-Anne Collot est la première femme élue à l'Académie impériale des Beaux-arts de Russie. Falconet confie à sa protégée le soin de réaliser la tête de Pierre Ier pour sa statue équestre. Par son travail et sa ténacité, elle réussit à conquérir son indépendance. En 1777, à Saint-Pétersbourg, elle épouse le fils d'Etienne Falconet, le peintre Pierre Etienne Falconet, dont elle a une fille, Marie-Lucie.

Marie-Anne Falconet rentre à Paris en 1778, avec son bébé. L'année suivante, la conduite violente de son mari l'oblige à le quitter. Elle rejoint son beau-père à La Haye, en Hollande où elle est accueillie chez son amie la princesse Galitzine et revient à Paris en 1783. Sans doute pour se consacrer à l’éducation de sa fille et aux soins de son beau-père et maître tombé gravement malade après une attaque, elle abandonne définitivement la sculpture.

Après la mort d'Etienne Falconet en 1791, elle achète le domaine de Marimont sur la commune de Bourdonnay en Moselle. Elle s'y retire et y mène une vie paisible jusqu'à sa mort.

Quelques œuvres :
- Buste présumé d'Etienne Noël Damilaville (terre cuite, musée du Louvre, 1765),
- Buste de Catherine II (musée de l'Ermitage, Saint-Pétersbourg, 1767),
- Buste d'Etienne Falconet (musée des Beaux-arts, Nancy, 1768),
- Buste de Henri IV (musée de l'Ermitage, Saint-Pétersbourg, 1769),
- Buste du Grand-Duc Paul (Palais de marbre, Saint-Pétersbourg, 1769),
- Buste de Sully (musée de l'Ermitage, Saint-Pétersbourg, 1769),
- Buste de Diderot (musée de l'Ermitage, Saint-Pétersbourg, 1772),
- Tête de Pierre le Grand (statue équestre réalisée par Etienne Maurice Falconet, Saint-Pétersbourg, 1772),
- Buste de la Grande-Duchesse Natalia (Palais de marbre, Saint-Pétersbourg, 1775),
- Buste de Godefroid de Villetaneuse (1779),
- Buste du Chevalier d'Eon (1780),
- Buste du docteur Pierre Camper (1780),
- Buste de Guillaume, prince d’Orange (marbre, 1782),
- Buste de la princesse Wilhelmine de Prusse (marbre, 1782),
- Buste de Pierre Etienne Falconet (musée des Beaux-arts, Nancy),
- Buste de Pierre le Grand (bronze, musée Russe, Saint-Pétersbourg),
- Buste de Voltaire (musée de l'Ermitage, Saint-Pétersbourg).

Bibliographie :

Signature :  



Etienne-Maurice Falconet (1768)

Musée des Beaux-arts
Nancy (Meurthe-et-Moselle, France)

Plâtre.


Marie-Anne Collot : Etienne-Maurice Falconet
Source : wikipédia (Auteur : Baronnet)