651

 Sculpteur

 Leitseite
    NewsInfos
    Die Künstlerin
    Das Gästebuch
    Kontakt
    Buch
  

 Meine Skulpturen :
    Basrelief
    Büsten
    Frauen
    Große Skulpturen
    Gruppen
    Kinder
    Männer
    Tänze
    Tiere

 Die Welt der Skulptur
    Suchmaschine
    einige Sculpteure
    Skulptur in den Museen
    Zitate
    Bibliographie
    Jean-Antoine Injalbert

Nella Buscot sur Facebook

         

 Copyright © 2003-2017 Nella Buscot
Nella Buscot  >  Le monde de la sculpture  >  Biographies  >  Paul Roussel



Biographie

Paul Roussel

1867 - 1928

Sculpteur français

Hippolyte Paul René Roussel, dit Paul Roussel, suit les cours de l’Ecole des Beaux-arts de Paris où il est l’élève de Pierre-Jules Cavelier (1814-1894), de Louis Ernest Barrias (1841-1905) et de Jules-Félix Coutan (1848-1939).

En 1895, Paul Roussel remporte le Grand prix de Rome avec le bas-relief en plâtre "David, vainqueur de Goliath, amené en triomphe à Saül". Il séjourne ensuite à Rome jusqu’en 1899 comme pensionnaire à la Villa Médicis.

Paul Roussel expose régulièrement au Salon de la Société des artistes français après son retour à Paris et réalise de nombreuses sculptures pour l’Etat ou des particuliers. Il a notamment sculpté un buste officiel de la République ainsi que des monuments aux Morts.

Il est nommé chevalier de la Légion d'honneur le 23 juillet 1920. Il est enterré au cimetière de Villecresnes dans la sépulture de son beau-père, Gustave Larroumet (1852-1903), historien d'art et écrivain.

Quelques oeuvres :
- David, vainqueur de Goliath, amené en triomphe à Saül (bas-relief en plâtre, Ecole nationale supérieure des Beaux-arts, Paris, 1895)
- La mer (bas-relief en plâtre, 1896),
- Farfalla (bronze, 1897),
- Le Pèlerin de la vie (bas-relief en marbre, mairie de Mézières, Salon de 1898),
- Monument du Général Exelmans (avec Emile Peynot, Bar-le-Duc, 1898),
- Monument aux Morts 1870-1871 (Bar-le-Duc, 1900),
- L'Etoile du berger (marbre, Musée d’Agen, Salon de 1901),
- Homère chantant (terre cuite au musée d’Orsay, Paris, plâtre au Salon de 1903),
- Buste de Louis Liard (plâtre, collège de Falaise, 1904),
- Nonia, danseuse de Pompéi (statue en bronze, Hôtel de ville de Vincennes, Salon de 1909),
- Eve ou La Pomme (ivoire, marbre et bronze, Musée d'Orsay, 1908),
- Coupe Michelin pour l'aviation (1909),
- La Danse de bébé (Salon de 1910),
- Apollon (plâtre, Salon de 1910),
- Le Petit Poucet (1911),
- Sablaise (buste, 1911),
- Les Cerises (buste, 1911),
- La Jeune Mère (buste, 1911),
- Monument au colonel Henri Moll (Vitry-le-François, Salon de 1913),
- Les Tout Petits (groupe en marbre, 1914),
- Monument aux Morts de Saumur (square de l'Hôtel de Ville, 1923),
- La République,
- Le Papillon (bronze),
- Diane (bronze doré),
- Le Duc d’Aumale (pierre, musée des Arts décoratifs, Paris),
- Buste de Gustave Larroumet (marbre, Comédie-Française à Paris).

Bibliographie :