651

 Sculpteur

 Leitseite
    NewsInfos
    Die Künstlerin
    Das Gästebuch
    Kontakt
    Buch
  

 Meine Skulpturen :
    Basrelief
    Büsten
    Frauen
    Große Skulpturen
    Gruppen
    Kinder
    Männer
    Tänze
    Tiere

 Die Welt der Skulptur
    Suchmaschine
    einige Sculpteure
    Skulptur in den Museen
    Zitate
    Bibliographie
    Jean-Antoine Injalbert

Nella Buscot sur Facebook

         

 Copyright © 2003-2017 Nella Buscot
Nella Buscot  >  Le monde de la sculpture  >  Biographies  >  André-César Vermare



Biographie

André-César Vermare

1869 - 1949

Sculpteur français

André-César Vermare, né à Lyon, est le fils de Pierre Vermare, patron d'une entreprise d'objets et de sculptures religieuses. Il entre en 1886 à l'école nationale des beaux-arts de Lyon où il est l élève de Charles Dufraine (1827-1900).

Il se rend en 1891 à Paris pour poursuivre ses études de sculpture. Il est élève d'Alexandre Falguière (1831-1900), de Alfred-Désiré Lanson (1851-1898) et de Laurent Marqueste (1848-1920). Il participe au Salon de la Société des artistes français dès 1892 et reçoit une mention honorable, puis le prix Chenavard en 1894 pour "Giotto enfant".

En 1897, André-César Vermare obtient le second grand prix de Rome pour "Orphée et Eurydice", puis remporte en 1899 le Premier prix de Rome pour "La douleur d'Adam et Eve devant le cadavre d'Abel", ce qui lui vaut de séjourner à Rome de 1900 à 1903 comme pensionnaire à la Villa Médicis.

De retour en France, André-César Vermare collabore avec son père dans l'entreprise familiale et réalise plusieurs statues religieuses pour des églises. Il reçoit aussi de nombreuses autres commandes ce qui lui permet de mener une carrière nationale. Il meurt en 1949 à Bréhat (Côtes-d'Armor).

Quelques oeuvres :
- Giotto enfant (1894),
- Orphée et Eurydice (1897),
- Le Christ enseignant (1896-1898),
- Monument des combattants de 1870-1871 (Saint-Étienne, 1898),
- La douleur d'Adam et Eve devant le cadavre d'Abel (bas-relief en plâtre, Ecole nationale supérieure des Beaux-arts, Paris, 1899),
- Le Rhône et la Saône (),
- Suzanne (buste en plâtre, Musée d'Orsay, Paris, Salon de 1905),
- Statue du curé d'Ars (marbre, primatiale Saint-Jean, Lyon, 1905),
- Le Rhône et la Saône (haut relief en plâtre, Salon de 1902, marbre en façade de la Bourse, Place des Cordeliers, Lyon, 1907),
- Jeanne d'Arc (marbre, Domrémy-la-Pucelle, Vosges, 1909),
- Statue d'Ampère (Poleymieux-au-Mont-d'Or, 1912),
- Monument du Docteur Gailleton, maire de Lyon (bas-relief, place Gailleton, Lyon, 1913),
- Paul Guadet (buste, 1928-1929),
- Monument de Sadi-Carnot (Saint-Chamond),
- Monument aux Diables Bleus, (1914-1918) (Guebwiller, Haut-Rhin),
- Monument de Brillat-Savarin (Belley, Ain),
- L'Education à la Vierge (église Saint-Eloi à Saint-M'Hervé),
- Eurydice menée aux enfers par Mercure (musée des beaux-arts de Lyon),
- Buste d'Ampère (musée des beaux-arts, Lyon).