651

 Sculpteur

 Leitseite
    NewsInfos
    Die Künstlerin
    Das Gästebuch
    Kontakt
    Buch
  

 Meine Skulpturen :
    Basrelief
    Büsten
    Frauen
    Große Skulpturen
    Gruppen
    Kinder
    Männer
    Tänze
    Tiere

 Die Welt der Skulptur
    Suchmaschine
    einige Sculpteure
    Skulptur in den Museen
    Zitate
    Bibliographie
    Jean-Antoine Injalbert

Nella Buscot sur Facebook

         

 Copyright © 2003-2017 Nella Buscot
Nella Buscot  >  Le monde de la sculpture  >  Biographies  >  Marguerite Jeanne Carpentier



Biographie

Marguerite Jeanne Carpentier

1886 - 1965

Peintre, sculpteur et graveur



Marguerite Jeanne Angèle Carpentier est née à Paris d'un père rentier d'origine flamande et d'une mère institutrice. Elle entre en 1903 dans la section peinture de l'Ecole nationale des Beaux Arts de Paris, où elle reste jusqu'en 1909. Son professeur Jean Paul Laurens (1838-1921) lui permet de rencontrer Auguste Rodin (1840-1917).

A partir de 1921, Marguerite Jeanne Carpentier expose régulièrement au Salon de la Société Nationale des Beaux-Arts ainsi qu'au Salon des Indépendants. Toute sa carrière artistique, où elle montre un grand désir d'indépendance, se déroule à Paris où se trouve son premier atelier.

A partir de 1924, elle devient sociétaire de la Société nationale des Beaux Arts. Dans son second atelier, à Auteuil, elle réunit autour d'elle un groupe de jeunes artistes femmes attirées par son talent et son indépendance.

A partir de 1930, et jusqu'à sa mort, Marguerite Jeanne Carpentier écrit son "Journal d'Artiste" qui sera un riche témoignage de la vie d'une femme artiste peintre et sculpteur à cette époque. De 1936 à sa mort en 1965, elle occupe un atelier dans le XVIIe arrondissement de Paris. L'ensemble de son oeuvre sculptée est récompensé en 1950 par le Grand Prix de la Société Nationale des Beaux-Arts. Sa production très abondante compte près de cinq cents pièces qui sont dispersées en salle des ventes après sa mort.

Quelques oeuvres sculptées :
- Jules Verne (buste en terre cuite, 1921),
- Françoise Vernet-Hekking, (buste, 1958),
- Caliban (étude),
- Gamin de Paris (bronze),
- Les amants (terre cuite),
- Les yeux clos (terre crue).