651

 Sculpteur

 Welcome
    NewsNews
    The artist
    Guest Book
    Contact
    Book
  

 Collections:
    Animals
    Bas-relief
    Big sculptures
    Busts
    Children
    Dances
    Groups
    Men
    Women

 The world of sculpture
    Search engine
    Some sculptors
    Sculpture in museums
    Quotations
    Bibliography
    Jean-Antoine Injalbert
    19th C. Sculpture

Nella Buscot sur Facebook

         

 Copyright © 2003-2017 Nella Buscot
Nella Buscot  >  Le monde de la sculpture  >  Biographies  >  Alphonse-Camille Terroir



Biographie

Alphonse-Camille Terroir

1875 - 1955

Sculpteur français



Né à Marly-le-Roi (Yvelines), Alphonse-Camille Terroir entre en 1893 à l'Ecole nationale des Beaux Arts de Paris sur présentation de Laurent Marqueste (1848-1920). Il y est l'élève de Louis Ernest Barrias (1841-1905) et de Jules Coutan (1848-1939). Après avoir été deuxième Second prix de Rome en 1898, il emporte le premier Grand prix de Rome en 1902 avec la ronde-bosse en plâtre "Ulysse naufragé jette au loin dans la mer l'écharpe de la déesse". Il expose la même année au Salon des artistes français et y remporte une médaille de deuxième classe.

Alphonse-Camille Terroir séjourne alors à la Villa Médicis à Rome de 1902 à 1906, d'où il envoie "Niobide blessé" en 1904. Il y côtoie Henri Bouchard (1875-1960) et Paul Landowski (1875-1961).

Alphonse-Camille Terroir reçoit de nombreuses commandes officielles et réalise des gisants ainsi que des médaillons en bas-relief. Parmi ses oeuvres les plus connues le groupe "A Diderot et aux encyclopédistes" pour le Panthéon en 1925 et la statue de Chateaubriand à Combourg en 1930.

En 1929, Alphonse-Camille Terroir reçoit la Médaille d'honneur du Salon des artistes français. En 1934, il est nommé professeur de modelage à l'Ecole nationale des Beaux-arts de Paris. Il décède à Paris en 1955.

Quelques oeuvres :
- Seul dans la vie (esquisse en plâtre patiné, 1,15m, collection particulière, vers 1901-1902),
- Ulysse naufragé, jette au loin dans la mer l'écharpe de la déesse (ronde bosse en plâtre, École nationale supérieure des Beaux-arts de Paris, 1902),
- Buste d'Aymé Kunc (après 1902),
- Niobide blessé (Ecole nationale supérieure des Beaux-arts de Paris, 1904),
- Seul dans la vie (groupe en marbre, 1905),
- Adam et Eve (marbre, Mairie de Vitry-le-François, Marne, 1907),
- L'orphelin (groupe en pierre, Musée des Beaux-arts de Valenciennes, 1909),
- Gisant de l'abbé Augustin Delbecque (avenue Dampierre, Valenciennes, 1924),
- A Diderot et aux encyclopédistes (groupe en marbre Panthéon, Paris 1925),
- Statue de Chateaubriand (granit, Combourg, 1930),
- Ambroise Paré (médaillon, Musée des Beaux-arts, Valenciennes, 1938),
- Léonard de Vinci (médaillon, Musée des Beaux-arts de Valenciennes, 1938),
- Rabelais à l'Université de Montpellier (médaillon, Musée des Beaux-arts de Valenciennes, 1938),
- Le flambeau (bronze, 104 cm, collection particulière, vers 1940),
- Saint Curé d'Ars (haut-relief en pierre, Eglise Sainte-Jeanne-d'Arc Gennevilliers, 1942),
- Homo Faber (bronze, 40 cm, collection particulière).

Bibliographie :


A Diderot et aux Encyclopédistes (1925)

Panthéon
Paris V (Paris, France)

Ce groupe en pierre porte l'inscription :
L'encyclopédie prépare l'idée de la Révolution.


Alphonse-Camille Terroir : A Diderot et aux Encyclopédistes
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot


Alphonse-Camille Terroir : Statue de Chateaubriand
Source : Wikipédia (Auteur : Tango7174 (CC BY-SA 4.0-3.0-2.5-2.0-1.0) )

Statue de Chateaubriand (1930)

Place Chateaubriand
Combourg (Ille-et-Vilaine, France)

Pierre grise de Pouillenay