Sculpteur

 Accueil
    NewsInformation
    L'artiste
    Livre d'or
    Contact
    Livre
  
    "L'Espoir" à Palavas

 Collections :
    Animaux
    Bas-relief
    Bustes
    Danses
    Enfants
    Femmes
    Grandes sculptures
    Groupes
    Hommes

 Le monde de la sculpture
    Moteur de recherche
    Biographies de sculpteurs
    Sculpture dans les musées
    Citations
    Bibliographie
    Jean-Antoine Injalbert
    Dans les jardins publics
    Lexique de sculpture,
    Etc.

Nella Buscot sur Facebook

         

 Copyright © 2003-2017 Nella Buscot
Nella Buscot  >  Le monde de la sculpture  >  Lexique  >  E



Lexique de sculpture


- E -



Terme
Définition
  

Ebarbage

n.m. Action d'enlever les parties superflues, les bavures (débordement de matériaux du moule), les irrégularités sur une pièce en bronze après la coulée, dite "brute de fonderie". L'ébarbage permet de préparer la pièce en vue de sa finition (ponçage et patine).
L'ébarbage est réalisé à l'aide de meules ou de limes.

Ebauchoir

n.m. Outil utilisé pour ébaucher une sculpture en terre, en plâtre ou en cire dans la phase initiale d'élaboration.

Elastomère

n.m. Polymère possédant des propriétés élastiques intéressantes pour la réalisation de moules réutilisables. Les propriétés élastiques de l'élastomère permettent de réaliser facilement un démoulage, même s'il s'agit de formes complexes. Le moule reprend ensuite sa forme initiale et peut être réutilisé de multiples fois.
Dans la réalisation du tirage en bronze d'une sculpture, l'élastomère sert à fabriquer le moule de la pièce originale destiné à recevoir la cire.

Email

n.m. Mélange pouvant être liquéfié contenant différentes matières (silice, carbonate de potassium) que l'on applique sur des céramiques et donnant après cuisson, une glaçure.

Engobe

n.m. Enduit liquide, à base d'argile et d'eau, utilisé pour réaliser un décor sur une poterie ou une sculpture. En y incorporant des oxydes métalliques, l'engobe permet d'obtenir, après cuisson des teintes contrastées et variées.

Estampage

n.m. Technique de gravure qui consiste à imprimer sur une surface encore malléable (ex : argile) un décor en y appliquant un outil dur (poinçon, tampon, etc.) qui en porte le motif en négatif.
Ce procédé est aussi utilisé sur une feuille ou plaque de métal en la frappant avec une matrice de bois ou de métal, afin d'obtenir un motif, en relief s'il est exécuté sur le dessous de la feuille, en creux si c'est par-dessus.
Le terme "estampage" est aussi utilisé lorsqu'on applique une couche de matière malléable (cire, plâtre, terre…) par pression manuelle sur la surface intérieure d'un moule.

Event

n.m. Un évent est une ouverture ou un conduit de faible diamètre ménagé dans un moule pour permettre l'évacuation de l'air et des gaz chauds chassés par la matière en fusion, lors de la coulée.

Evider une sculpture

Pour faciliter le séchage d'une sculpture en terre épaisse (exemple : supérieur à 15 cm) et empêcher qu'elle ne se fende ou éclate lors de la cuisson, il est nécessaire de la vider de sa matière à l'intérieur, en ne laissant qu'une épaisseur périphérique réduite (2 à 5 cm) et homogène.
La sculpture peut être creuse dès sa conception (technique du colombin) ou évidée avant le séchage en trois phases : tronçonnage, évidement puis reconstitution.