651

 Sculpteur

 Accueil
    NewsInformation
    L'artiste
    Livre d'or
    Contact
    Livre
  
    "L'Espoir" à Palavas

 Collections :
    Animaux
    Bas-relief
    Bustes
    Danses
    Enfants
    Femmes
    Grandes sculptures
    Groupes
    Hommes

 Le monde de la sculpture
    Moteur de recherche
    Biographies de sculpteurs
    Sculpture dans les musées
    Citations
    Bibliographie
    Jean-Antoine Injalbert
    Dans les jardins publics
    Lexique de sculpture,
    Etc.

Nella Buscot sur Facebook

         

 Copyright © 2003-2017 Nella Buscot
Nella Buscot  >  Le monde de la sculpture  >  Biographies  >  Tony Noël



Biographie

Tony Noël

1845 - 1909

Sculpteur français



Edme-Antony-Paul Noël dit Tony Noël, né à Paris, entre à l'Ecole des Beaux-arts où il suit l'enseignement des sculpteurs Eugène Lequesne (1815-1887), Eugène Guillaume (1822-1905) et Pierre Cavelier (1814-1894). Avec "Thésée, vainqueur du Minotaure, remercie les dieux", ronde-bosse en plâtre, il obtient en 1868 le Premier grand Prix de Rome qu'il partage avec Antonin Mercié (1845-1916).

A Rome, Tony Noël réalise en 1870 la muse Euterpe, puis il expose régulièrement à partir de 1872, jusqu'en 1901, d'abord au Salon des artistes français, puis celui de la Société nationale des Beaux-arts à partir de 1891. Il reçoit plusieurs distinctions, notamment la Légion d'honneur en 1878 et le grand prix à l’Exposition universelle de 1889. En 1905, il est nommé professeur de modelage au cours du soir de l’Ecole des Beaux-arts.

Auteur de nombreux bustes, Tony Noël réalise aussi des monuments (Pasteur à Sarlat, Le Nôtre à Chantilly, etc.) et bénéficie de commandes publiques (Méditation au Jardin du Ranelagh, le Génie de l’Agriculture pour l'Hôtel de Ville, la Musique de la façade du Palais de la découverte, etc.).

Auteur de figures allégoriques et mythologiques, Tony Noël s'est toujours refusé à la facilité et de ce fait est resté peu connu du public.

Quelques œuvres :
- Thésée, vainqueur du Minotaure, remercie les dieux (Ecole Nationale Supérieure des Beaux-arts, 1868),
- La muse Euterpe (Ecole Nationale Supérieure des Beaux-arts, Paris, 1870),
- Marguerite de Faust (buste en plâtre, 1872),
- Antoine Auguste Ernest Hébert (buste, 1872),
- Le Rétiaire (Salon de 1875),
- Roméo et Juliette (marbre, Musée des Beaux-arts, Dunkerque, Salon de 1875),
- La Méditation (marbre, Jardin du Ranelagh, Paris, 1879),
- Génie symbolisant l’Agriculture (Hôtel de Ville de Paris, 1881),
- Thomas Couture (Cimetière du Père Lachaise, Paris, Senlis, 1882),
- Le Nôtre (Musée Condé, Chantilly, 1882),
- Molière (Musée Condé, Chantilly, 1882),
- Plainte d’Orphée (Salon de 1886),
- Houdon (Château de Versailles, Salon de 1892),
- Jeune fille mauresque (Salon de 1895),
- Mémorial "Aux enfants de la Haute-Marne morts pour la Patrie" (Chaumont, 1898),
- La Musique (façade du Palais de la Découverte, Paris, 1900),
- Isidore Taylor (23, Boulevard Saint-Martin, Paris X, 1907).




Isidore Taylor

23, Boulevard Saint-Martin
Paris X (Paris, France)

Le baron Isidore Taylor (1789-1889) est un artiste et mécène.


Tony Noël : Isidore Taylor
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot


Tony Noël : La Musique
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot

La Musique (1900)

Grand Palais
Façade Ouest, Avenue Franlin D. Roosevelt
Paris VIII (Paris, France)

Le groupe allégorique est surmonté d'un bas-relief du même sculpteur.