651

 Sculpteur

 Leitseite
    NewsInfos
    Die Künstlerin
    Das Gästebuch
    Kontakt
    Buch
  

 Meine Skulpturen :
    Basrelief
    Büsten
    Frauen
    Große Skulpturen
    Gruppen
    Kinder
    Männer
    Tänze
    Tiere

 Die Welt der Skulptur
    Suchmaschine
    einige Sculpteure
    Skulptur in den Museen
    Zitate
    Bibliographie
    Jean-Antoine Injalbert

Nella Buscot sur Facebook

         

 Copyright © 2003-2017 Nella Buscot
Nella Buscot  >  Le monde de la sculpture  >  Biographies  >  François Milhomme



Biographie

François Milhomme

1758 - 1823

Sculpteur français

François Dominique Aimé Milhomme est né à Valenciennes où il se forme dans l'atelier du sculpteur local Pierre-Joseph Gillet (1734–1810). Puis il va à Paris où il est l'élève d'André-Jean Lebrun (1737-1811) et de Christophe-Gabriel Allegrain (1710-1795). Pendant la Révolution, il réalise avec une sensibilité néoclassique des sculptures décoratives et des modèles pour les orfèvres Robert Joseph et Henry Auguste.

François Milhomme obtient le Prix de Rome de sculpture en 1801, qu'il partage avec Joseph-Charles Marin (1759-1834), pour le bas-relief "Caïus Gracchus quittant sa femme Licinia". Pensionnaire à la Villa Médicis à Rome de 1803 à 1808, il est influencé par les monuments funéraires qu'il découvre dans les églises romaines.

De retour en France, François Milhomme débute au Salon de 1810 avec "Psyché".

Son oeuvre majeure est "La Douleur" réalisée en 1816 pour la tombe du négociant Pierre Gareau, au cimetière du Père-Lachaise où il est lui-même inhumé.

Quelques oeuvres :
- Andromaque (plâtre, buste, musée du Louvre, Paris, 1800),
- Caïus Gracchus quittant sa femme Licinia (Ecole Nationale Supérieure des Beaux-arts, Paris, 1801),
- Hermaphrodite (marbre, musée des beaux-arts, Lille, 1806),
- Psyché abandonnée par Cupidon (marbre, Château de Compiègne, 1806)
- Buste de M. Pâris (plâtre, musée des beaux-arts, Dole, 1807)
- Général Lazare Hoche (marbre, Château de Versailles, 1808),
- François-Joseph Talma (buste, salon de 1812),
- Henri IV (buste en plâtre, musée national du château de Pau, Salon de 1814),
- La Douleur (marbre, sépulture de Pierre Gareau, cimetière du Père-Lachaise, Paris, 1816),
- Jean-Baptiste Colbert (marbre, Château de Versailles, 1820).




La Douleur (1816)

Cimetière du Père-Lachaise
Paris XX (Paris, France)

Sépulture de Pierre Gareau, négociant.


François Milhomme : La Douleur
Source : Domaine public