651

 Sculpteur

 Leitseite
    NewsInfos
    Die Künstlerin
    Das Gästebuch
    Kontakt
    Buch
  

 Meine Skulpturen :
    Basrelief
    Büsten
    Frauen
    Große Skulpturen
    Gruppen
    Kinder
    Männer
    Tänze
    Tiere

 Die Welt der Skulptur
    Suchmaschine
    einige Sculpteure
    Skulptur in den Museen
    Zitate
    Bibliographie
    Jean-Antoine Injalbert

Nella Buscot sur Facebook

         

 Copyright © 2003-2017 Nella Buscot
Nella Buscot  >  Le monde de la sculpture  >  Biographies  >  Henri-Charles Maniglier



Biographie

Henri-Charles Maniglier

1826 - 1901

Sculpteur français



Né à Paris et fils du sculpteur Jean-François Maniglier, Henri-Charles Maniglier entre à l'Ecole des Beaux-arts en 1843. Elève de de Jules Ramey (1796-1852), d'Augustin Dumont (1801-1884) , il obtient le troisième prix de Rome en 1848 pour "Philoctète partant pour le siège de Troie", puis le second prix en 1851 pour "Les Grecs et les Troyens se disputent le corps de Patrocle". Il débute au Salon de Paris en 1850 et y expose régulièrement jusqu'en 1893.

En 1856, Henri-Charles Maniglier remporte le Premier prix de Rome avec "Romulus vainqueur d'Acron porte les premières dépouilles opimes au temple de Jupiter". Il séjourne à la Villa Médicis à Rome de 1857 à 1861.

Henri-Charles Maniglier obtient plusieurs médailles au Salon de Paris et aux Expositions universelles. Statuaire classique renommé, il participe à la décoration de monuments parisiens (Louvre, Hôtel de Ville, Opéra Garnier) et réalise de nombreux sujets religieux (églises de la Trinité, Saint Pierre de Montrouge, Notre-Dame-d'Auteuil …).

Après avoir reçu la Légion d'honneur en 1878, il est nommé en 1883 professeur de sculpture sur pierre et sur marbre à l'Ecole des Beaux-arts de Paris où il exercera jusqu'à sa mort en 1901. Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise.

Quelques oeuvres :
- Vélasquez (Salon de 1850),
- Les Grecs et les Troyens se disputent le corps de Patrocle (1851),
- Romulus vainqueur d'Acron porte les premières dépouilles opimes au temple de Jupiter (Ecole nationale supérieure des Beaux-arts, Paris, 1856),
- Les gloires de la France (aile Henri II, Palais du Louvre, Paris, 1857),
- Les Beaux-arts (aile Mollien, palais du Louvre, Paris, 1857),
- Pêcheur ajustant ses filets (Salon de 1861),
- Un berger jouant de la flûte (marbre, Jardin Public, Bordeaux, 1862),
- Saint Jean de Matha et Saint Félix de Valois (église de la Trinité, Paris, 1863),
- L'Etude, Le Mariage, La Justice (mairie du XIe arrondissement, Paris, 1864),
- Saint Georges terrassant le dragon (Salon de 1867),
- La Science et l'Art (Opéra de Paris, 1868),
- La Marine (aile du Pavillon des Etats, Palais du Louvre, Paris, 1868),
- Saint Pierre (église Saint-Pierre-de-Montrouge, 1869),
- Pénélope portant aux prétendants l'arc d'Ulysse (musée de Cholet, 1870),
- Fronton et bas-reliefs (aile de Marsan, palais du Louvre, 1878),
- Armurier du XVe siècle (Salon de 1881),
- L'Architecture. Hôtel de Ville de Paris, 1882),
- Bas-reliefs (église Notre-Dame-d'Auteuil, 1877-1884),
- Jean-Henri Lefortier, peintre (cimetière Montparnasse, Paris, 1886),
- Eugène Lefebvre (cimetière Montparnasse, Paris, 1889),
- La Vierge remettant le rosaire à Saint Dominique (église du Rosaire, Lourdes, 1890),
- La Leçon de Chant (1893),
- Un renne défendant ses petits (Museum d'histoire naturelle, Paris, 1898).




Un berger jouant de la flûte (1862)

Jardin Public
Bordeaux (Gironde, France)

Marbre


Henri-Charles Maniglier : Un berger jouant de la flûte
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot


Henri-Charles Maniglier : Vierge à l'Enfant
Source : wikipédia (auteur : GFreihalter)

Vierge à l'Enfant (1882)

Eglise Notre-Dame d'Auteuil
Place de l'Église-d'Auteuil
Paris XVI (Paris, France)

A gauche du porche d'entrée. Hauteur : 2,50m.