651

 Sculpteur

 Leitseite
    NewsInfos
    Die Künstlerin
    Das Gästebuch
    Kontakt
    Buch
  

 Meine Skulpturen :
    Basrelief
    Büsten
    Frauen
    Große Skulpturen
    Gruppen
    Kinder
    Männer
    Tänze
    Tiere

 Die Welt der Skulptur
    Suchmaschine
    einige Sculpteure
    Skulptur in den Museen
    Zitate
    Bibliographie
    Jean-Antoine Injalbert

Nella Buscot sur Facebook

         

 Copyright © 2003-2017 Nella Buscot
Nella Buscot  >  Le monde de la sculpture  >  Biographies  >  Justin-Chrysostome Sanson



Biographie

Justin-Chrysostome Sanson

1833 - 1910

Sculpteur français



Justin-Chrysostome Sanson, né à Nemours (Seine et Marne), entre en 1854 à l'Ecole des Beaux-arts de Paris où il est l'élève de François Jouffroy (1806-1882) et de Justin Lequiem (1796-1881). Il obtient le second Prix de Rome en 1859 pour "Mézence blessé préservé par son fils Lausus", puis remporte le Grand prix de Rome en 1861 avec le bas-relief en plâtre "Chryseis rendue à son père par Ulysse". Il participe à son premier Salon en 1861 avec "Diogène demandant l'aumône aux statues".

Justin-Chrysostome Sanson séjourne à la Villa Médicis de Rome de 1862 à 1866 pour achever sa formation sur les sculptures de l'Antiquité. Il y réalise l'une de ses oeuvres les plus connues, le "Danseur de saltarelle", connue aussi sous le nom de "Danseur romain".

Après son retour à Paris, il reçoit des commandes publiques pour le Palais des Tuileries, l'Hôtel de Ville de Paris, le Palais du Louvre, l'Opéra Garnier, le palais de Justice d'Amiens, l'église Saint-François-Xavier, etc. Son œuvre la plus primée est "la Piéta" dont le bronze est récompensé au Salon de 1869 et le marbre à l'Exposition Universelle de Paris en 1878.

Justin-Chrysostome Sanson est nommé chevalier de la Légion d'honneur en 1873. Il est l'un des fondateurs de la société des Amis du Vieux Château qui restaure le château de Nemours et en fait un musée qui ouvre ses portes en 1903. Il lègue au musée son fonds d'atelier après sa mort.

Quelques oeuvres :
- Mézence blessé préservé par son fils Lausus, (bas-relief en plâtre, 1859),
- Diogène demandant l'aumône aux statues (Salon de 1861),
- Chryseis rendue à son père par Ulysse (1861),
- Le Sommeil d'Oreste (bas-relief en plâtre, 1863),
- Le Danseur de saltarelle (musée de Nemours, Château de Fontainebleau, 1865, envoyé de Rome au Salon de 1866),
- La Musique (Opéra de Paris, vers 1865),
- La Force, La Loi, Le Droit (Palais de Justice d'Amiens, 1866),
- Suzanne au bain (1866, Salon de 1868),
- L'Architecture (pavillon Mollien, Palais du Louvre, 1869),
- La Piéta (église Saint Jean Baptiste de Nemours, Salon 1869),
- saint Pierre (église St François-Xavier, Paris, 1870),
- La Douleur (plâtre, 1870),
- Bethsabée (Salon de 1873),
- Adolphe Dupuis, acteur de la Comédie-Française (buste en plâtre, musée de Nemours, Salon de 1877),
- L'architecte J.B. Herbault (bas-relief en bronze, musée d'Amiens, 1880),
- Halévy (Hôtel de Ville de Paris, 1881),
- Chanteur napolitain (1881, Salon de 1882),
- Monument à Étienne Bézout, mathématicien (Nemours, 1883),
- Le Christ mort dans les bras de la Vierge (musée, Le Havre, 1886),
- L'Echevin Blayriez (plâtre, 1889),
- Le Printemps (plâtre, 1893),
- Souvenir d'Ischia (1895),
- Diane (1896),
- La source de Chantraiville offrant son eau (bas-relief, Salon de 1901),
- Le Commencement (plâtre, Salon de 1906),
- La naissance de Vénus (plâtre, Salon de 1908)
- Jeanne d'Arc sur le bûcher (Salon de 1910).




La Piéta (1869)

église Saint Jean Baptiste
Nemours (Seine-et-Marne, France)

Marbre. Salon de 1876.


Justin-Chrysostome Sanson : La Piéta
Source : Photo Charles Louis Michelez, mort en 1894 (Salon de 1876)