651

 Sculpteur

 Leitseite
    NewsInfos
    Die Künstlerin
    Das Gästebuch
    Kontakt
    Buch
  

 Meine Skulpturen :
    Basrelief
    Büsten
    Frauen
    Große Skulpturen
    Gruppen
    Kinder
    Männer
    Tänze
    Tiere

 Die Welt der Skulptur
    Suchmaschine
    einige Sculpteure
    Skulptur in den Museen
    Zitate
    Bibliographie
    Jean-Antoine Injalbert

Nella Buscot sur Facebook

         

 Copyright © 2003-2017 Nella Buscot
Nella Buscot  >  Le monde de la sculpture  >  Biographies  >  Jean-Baptiste Champeil



Biographie

Jean-Baptiste Champeil

1866 - 1913

Sculpteur français



Jean-Baptiste Antoine Champeil, né à Paris dans une famille originaire de Pierrefort en Haute-Auvergne, suit les cours de l'École nationale supérieure des Beaux-arts. Il est l'élève de Charles Gauthier (1831-1891) et de Gabriel-Jules Thomas (1824-1905). Au Salon des artistes de 1893, il obtient une mention d’honneur.

Jean-Baptiste Champeil remporte en 1894, le second Prix de Rome en sculpture, puis en 1896 le Grand prix de Rome avec la ronde-bosse "Mucius Scaevola, devant Porsenna, pose la main sur un brasier". Il séjourne ensuite à Rome comme pensionnaire de la Villa Médicis de 1896 à 1900. Il y réalise en particulier "La Muse exilée" qu’il expose au Salon de Paris en 1899.

Sculpteur académique, Jean-Baptiste Champeil obtient de nombreuses médailles, notamment à l'Exposition Universelle de Paris de 1900, au Salon de Paris en 1901 et au Salon des Artistes français en 1902. Il réalise plusieurs monuments commémoratifs comme le Monument à Théophile Roussel, avenue Denfert-Rochereau à Paris, ainsi que des sculptures allégoriques.

Jean-Baptiste Champeil est fait chevalier de la Légion d'honneur en 1906. Il meurt en 1913 à Alençon à l’âge de 47 ans.

Quelques oeuvres :
- Mucius Scaevola, devant Porsenna, pose la main sur un brasier (plâtre, Ecole nationale des Beaux-arts, Paris, 1896),
- La Muse exilée (Musée des Beaux-Arts de Nemours, Salon de 1899),
- Le Printemps de la Vie (marbre, boulevard Gambetta, Marmande, 1901),
- Monument aux enfants du Cantal (aux morts de la guerre de 1870, Aurillac, 1903),
- Monument à Paul-Louis-Benjamin Godard (buste, square Lamartine, Paris, 1906),
- Monument à Théophile Roussel (avenue Dendert-Rochereau, Paris, 1906),
- Monument à Théophile Roussel (buste en bronze, place Roussel, Mende, 1908),
- Hymne printanier (plâtre, musée des Beaux-Arts, Troyes, 1912).




Monument à Théophile Roussel (1906)

Avenue de l'Observatoire,
angle de l'Avenue Denfert-Rochereau
Paris XIV (Paris, France)

Théophile Roussel (1816-1903) est un médecin qui s'illustra dans son combat en faveur de l'enfance.


Jean-Baptiste Champeil : Monument à Théophile Roussel
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot


Jean-Baptiste Champeil : Benjamin Godard
Copyright © 2003-2017 Nella Buscot

Benjamin Godard (1906)

Square Lamartine
Paris XVI (Paris, France)

Benjamin Louis Paul Godard (1849-1895) est un compositeur français.